Retour accueil

Vous êtes actuellement : Métier  / Maternelle 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Compte rendu de l’audience "10 minutes en maternelle"

jeudi 18 septembre 2014

A la demande du SNUipp FSU , une délégation composée d’Irène Déjardin et de 4 collègues a été reçue en audience ce mercredi 17 septembre.

Il s’agissait de réagir à la décision de l’Inspectrice d’académie de supprimer l’usage qui consiste à ouvrir les portes des écoles maternelle 10 minutes avant l’heure règlementaire.

L’Inspectrice d’académie nous a signifié qu’elle ne reviendrait pas sur sa décision, décision motivée d’une part par la nécessité de respecter la législation en la matière et d’autre part par la volonté de restituer aux élèves le temps d’apprentissage auquel ils ont droit.

Nous n’avons pas réussi à établir le rapport de force qui aurait peut-être permis d’infléchir la décision de l’administration : 5 collègues et 3 délégués du SNUipp présents au rassemblement …

Pour autant, cette audience n’a pas été inutile !

Les collègues ont pu faire valoir leur point de vue et s’exprimer sur leur ressenti face à cette décision :
-  Etre mis devant le fait accompli, sans dialogue ni concertation
-  Ne pas avoir d’information écrite de la part de l’administration
-  La sensation de passer pour des « râleurs » qui pinaillent pour quelques minutes
-  Etre sollicités encore et toujours plus sans aucune contrepartie : pas de reconnaissance du temps passé en dehors des heures règlementaires , pas de reconnaissance de notre professionnalité.

L’Inspectrice d’académie a été attentive à nos arguments et le dialogue a été constructif.

Nous avons obtenu que l’application de cette décision se fasse progressivement : information des conseils d’écoles, prise de contact des mairies par l’administration pour trouver des aménagements d’horaires compatibles entre l’élémentaire et la maternelle, réunion des équipes pédagogiques pour organiser au mieux les sorties (planning de services par exemple).

Nous avons demandé et obtenu que ce temps effectué en dehors de nos heures de service puisse être, en partie, comptabilisé dans les 24h (heures dégagées pour la concertation avec les familles notamment).

Enfin, l’Inspectrice d’académie s’est engagée à rédiger une circulaire qui précise la mise en œuvre de cette décision. Cela permettra en effet que tous, y compris les IEN, soient bien au fait des modalités décidées par l’Inspectrice d’académie…

Pour l’heure, il est donc temps de prendre le temps !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |