Retour accueil

Vous êtes actuellement : Métier  / Nouvelle rubrique 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Compte-rendu Audience IEN Reims Sud du 6 octobre

lundi 10 octobre 2016

Le SNUipp FSU a sollicité une audience auprès de M. Deville, IEN de Reims sud afin d’évoquer avec lui le fonctionnement de sa circonscription.

- Rapports d’inspection : 13 collègues sont encore en attente de leur rapport d’inspection. L’IEN assume la responsabilité de ce retard mais assure que cela ne pénalisera pas les enseignants dans leur avancement, les propositions de note ayant été envoyées à l’IA. Nous nous en assurerons auprès de l’inspection académique. Pour le SNUipp-FSU, au-delà de cet aspect, certes important, la finalité du rapport d’inspection n’a plus aucun sens… Le retard accumulé dans les visites d’inspection tendrait à se résorber…

-Relation avec le secrétariat de la circonscription : si il est évident que les appels des collègues et directeurs doivent se faire de façon courtoise et polie, la réciproque est valable concernant les réponses… M. Deville en convient.

- APC : Si l’IEN insiste sur la nécessaire cohérence des APC au sein des écoles, il admet que les enseignants peuvent, s’ils le souhaitent, les faire à des moments différents de la semaine.

- Animations pédagogiques  : le plan d’animations est paru ! Toutefois, le SNUipp-FSU dénonce l’absence totale de choix pour les collègues ! Pour l’IEN, la marge de manœuvre était trop faible et cela facilitait l’organisation du plan d’animations...Nous avons demandé qu’un minimum de choix soit laissé aux collègues. Nous avons aussi interrogé l’IEN sur la pertinence de parcours magister de 12H…

-½ journées REP+  : Jusqu’à l’année dernière, le calendrier des journées REP + était établi au fur et à mesure. Cela permettait une certaine souplesse dans l’organisation et le contenu de ces journées mais ne permettait pas aux collègues concernés d’anticiper. Les BD REP + étaient affectés, dans la mesure du possible, sur les mêmes classes à chaque remplacement. Les BD nommés sur des classes particulièrement difficiles ont souhaité une « rotation » des affectations. A cette rentrée, le calendrier est établi pour l’année scolaire mais ce sont les directeurs qui affectent les BD sur les classes, par ½ journée et qui font remonter l’état en fin de journée au secrétariat de l’IEN. Si on peut entendre la difficulté des BD à se retrouver toujours sur la même classe, il n’est pas acceptable que la tâche des directeurs soit alourdie par cette nouvelle mission.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |