Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

CDEN du 04 novembre 216

vendredi 4 novembre 2016

À l’ordre du jour de ce CDEN, le bilan de la rentrée 2016 et la sécurisation dans les écoles.

1) Bilan de la rentrée 2016

L’Inspecteur d’académie a rappelé que pour cette rentrée le département a bénéficié d’une dotation de 23 postes budgétaires alors que dans le même temps les effectifs diminuaient en primaire (- 190 élèves). Ce qui permet d’améliorer le taux d’encadrement, notamment en école maternelle où les seuils indicatifs ont été portés à 27 élèves par classe. Le SNUIpp-FSU remarque que cette amélioration se ressent beaucoup moins en élémentaire.

La priorité reste l’accès à des apprentissages solides et durables pour tous, d’où les efforts faits pour :
- augmenter le nombre des dispositifs - 3 ans : 10 dispositifs en 2016 contre 2 en 2015
- consolider le dispositif PDMQDC (plus de maîtres que de classes)
- augmenter le nombre de remplaçants brigades : 8 postes créés

Le SNUipp-FSU ne peut que réaffirmer sa satisfaction face à ces évolutions, qu’il souhaite pérennes, même si certaines situations restent critiques particulièrement dans les cas d’inclusion. Il demande également à ce que soient étendus ces dispositifs aux écoles hors secteur prioritaire.

Suite à nos interventions lors des dernières réunions, l’Inspecteur d’académie annonce qu’il portera une attention particulière au sujet des ULIS école. En effet, nous avons rappelé que la mise en place des inclusions dans les écoles ne se fait pas simplement : les classes ont parfois déjà des effectifs lourds (les enfants inscrits en ULIS n’étant toujours pas comptabilisés dans les effectifs des écoles), avec des enfantsaux comportements difficiles. Il devient alors compliqué voire impossible d’inclure dans de bonnes conditions les élèves des ULIS. De plus, le rôle du coordonnateur d’ULIS reste délicat à mettre en œuvre notamment dans les nombreux cas d’enseignants non spécialisés.

2 ) Sécurisation dans les écoles

Le bilan des exercices de PPMS intrusion-attentat, faits avant les vacances d’automne, n’est pas encore établi par les services de l’administration. Mais l’Inspecteur d’académie renouvelle sa volonté de mettre en place dans les écoles une réelle culture de la sécurité. Cela doit se faire dans le temps afin que chacun arrive à savoir : anticiper, sécuriser et réagir. Il rappelle qu’il y a des référents sécurité formés au sein de l’académie et des IEN, que le travail se fait en collaboration avec les services de police-gendarmerie.

L’information reste primordiale, pour accompagner les équipes enseignantes, pour associer et rassurer les parents.

La déclaration préalable du SNUIpp-FSU reprend des sujets phares qui retiennent l’attention de l’Inspecteur d’académie. Lire la déclaration préalable

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |