Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions  


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Action EVS : Compte rendu de l’audience

jeudi 14 septembre 2017

L’action du SNUipp FSU contre la suppression des contrats aidés mercredi 13 septembre a réuni une 50aine de collègues sur les marches du rectorat.

Directeurs et directrices d’école, EVS, adjoints sont venus protester contre la suppression drastique des contrats aidés d’aide à la direction d’ici décembre. Une délégation a été reçue par la rectrice d’académie : G. Jorquera Directrice E.E. Zola Reims (200 élèves), M. Guiset E.P. Beausejour Tinqueux (308 élèves), A.M. Garde EVS Ecole Gallilée Reims, fin de contrat au 3/11/2017, I. Dejardin CoSD SNUipp FSU

  • Nous avons dénoncé la suppression totale de l’aide à la direction d’école d’ici fin décembre. Nous avons listé les différentes missions assurées par les EVS : Sécurité des élèves, accueil physique et téléphonique, tâches administratives, aide aux équipes...) et avons insisté sur l’impossibilité pour les directeurs et directrices d’accomplir ces tâches lorsqu’ils sont devant élèves.
  • Nous avons d’autre part montré notre indignation face à cette mesure qui renvoie les personnels concernés à la précarité sans aucune information officielle à ce jour.

Sur le premier point, la rectrice a confirmé que 190 contrats aidés sur l’académie seront "rendus" d’ici la fin de l’année civile. Elle a noté précisément les conséquences directes que cette mesure aurait sur le fonctionnement des écoles afin d’en faire part lors de la prochaine réunion ministérielle. Elle a reconnu que les différents groupes de travail sur la simplification des tâches des directeurs n’avaient pas donnés de résultats probants et qu’elle était "déçue" du résultat. Elle pense qu’un dossier direction d’école devrait être ré-ouvert mais sans pouvoir donner de calendrier. Dans la Marne, elle s’engage à réactiver ce dossier et à proposer des avancées concrètes. Nous lui avons demandé d’être vigilante sur les demandes institutionnelles dans cette période.

S’agissant de la situation des personnels EVS, la rectrice considère que la non information et le non accompagnement des personnels sont inadmissibles. Elle s’est engagée à ce que tous les personnels EVS concernés aient un entretien et un accompagnement réel.

Plusieurs pistes sont envisagées :

- basculer sur un contrat aidé accompagnement des enfants en situation de handicap.

- proposition de formations, y compris initiales.

- basculement vers un contrat AESH y compris sans période de chômage entre les deux contrats pour les EVS qui avaient aussi une mission d’accompagnement éducatif.

La délégation s’est dite satisfaite de la prise en considération des personnels mais très pessimiste sur les conséquences de cette mesure tant au niveau du fonctionnement des écoles que de l’avenir des personnels EVS.

Action EVS

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |