Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Compte-rendu de l’audience du 7 novembre avec l’IA-DASEN

mercredi 8 novembre 2017

Le SNUipp-FSU 51 a rencontré l’Inspecteur d’académie ce mardi 7 novembre à 17 h.

Eric Thominot (co-SD), Irène Déjardin (co-SD), Arnaud Litrico (responsable "début de carrière") et Ghislaine Jorquera (directrice d’école) composaient la délégation reçue par l’Inspecteur d’académie, son adjoint et la nouvelle secrétaire générale.

PPCR : modalités de reclassement à la rentrée 2017, avancement pour les professeurs de écoles (classe normale et hors-classe), mise en place de la classe exceptionnelle, point sur les RV de carrière.

Le SNUipp-FSU avait demandé à être destinataire des arrêtés collectifs de reclassement qui lui ont été envoyés par l’administration. Les arrêtés individuels devraient être parvenus à tous les collègues ce qui ne nous semble pas être le cas à ce jour.

N’hésitez pas à contacter le SNUipp-FSU 51 si vous n’avez pas reçu votre arrêté de reclassement ou pour vérification des informations qui y figurent.

Concernant les RV de carrière qui devaient être effectués entre janvier et juin 2017, ils auraient tous eu lieu pour les personnels figurant dans la plage d’appel pour un possible avancement accéléré au 7éme ou au 9ème échelon lors de la campagne de promotion 2018.

Nous avons émis des doutes sur cette réalité. Là encore n’hésitez pas à nous contacter.

Ces points, ainsi que les modalités des rendez-vous de carrière qui auront lieu au cours de cette année, seront abordés au cours des RIS organisées en novembre et décembre par le SNUipp-FSU.

Concernant la date et les modalités de la CAPD "avancement" de cette année, l’administration départementale est en attente de la parution imminente (!!!) de la circulaire nationale.

Le SNUipp-FSU a écrit le 12 octobre au DGRH de l’EN pour un complément d’informations et vient d’être reçu. En attendant de vous communiquer de plus amples informations issues de cette entrevue, il semblerait qu’il n’y ait pas un réel cadrage national et qu’une marge de manœuvre soit laissée au niveau local.

Suite à notre demande, si une marge de manœuvre est possible par rapport au texte, l’IA se dit prêt à organiser un groupe de travail en amont de la CAPD.

En ce qui concerne l’avancement hors-classe et la mise en place de la classe exceptionnelle, tout est conditionné ici aussi à la parution de cette circulaire ministérielle pour le moins tardive. A suivre...

Contrats aidés : prise en compte des personnels impactés (possibilités de modifications de contrats), conséquence pour les écoles (direction, fonctionnement).

L’IA a confirmé que notre département devait rendre 113 postes de contrats aidés pour début janvier.

C’est en ce moment et courant décembre que la majorité des contrats, qui auraient pu pour beaucoup être renouvelés, s’arrêtent.

Suite à l’engagement réitéré (audience SNUipp-FSU du 13/09 et CTA du 17/10) de la rectrice, la secrétaire générale a confirmé que les personnels qui auraient pu être renouvelés seraient accompagnés :

- passage de « contrat aidé/ aide à la direction » à « contrat aidé/AVS »

- passage sur un contrat AESH (assistant d’éducation), si les conditions de recrutement sont remplies.Contrat qui au bout de 6 ans peut être CDisé en contrat de droit public)

Les personnels contrats aidés qui souhaitent postuler sur un poste « contrat aidé/AVS » doivent candidater auprès de l’IEN ASH avec copie souhaitée au cabinet de l’IA qui reste vigilant sur ce dossier.

Quelques dizaines de contrats CUI/EVS d’aide à la direction survivraient jusqu’en juin en se transformant au fil des besoins en CUI/AVS.

Le SNUipp-FSU a de nouveau insisté sur les conséquences pour le fonctionnement des écoles et pour la direction d’école en particulier. Il a réaffirmé la nécessité de créer des emplois pérennes pour assurer ces tâches.

La personne disparaît mais pas la mission !!!

L’IA se dit totalement conscient des difficultés engendrées par cette politique nationale de l’emploi qui s’impose à l’éducation nationale.

Le SNUipp-FSU a rappelé l’engagement de la rectrice à relancer le travail de réflexion sur la simplification des tâches liées à la direction d’école. Pour le SNUipp-FSU, il est nécessaire de parvenir à un allègement des tâches.

(lire l’article complet sur les contrats aidés dans la « Marne enseignante » à paraître, envoyée à tous les personnels)

Climat scolaire : remontée de nombreux incidents (environnement hostile, attitudes de parents, comportements d’élèves, conflits au sein des équipes). Quelle est la réponse institutionnelle ?

De nombreuses situations ont été évoquées, dont celle que vit l’école Alfred Gérard à Reims visée par des agressions extérieures. L’IA a, pour cette situation, pris contact avec les partenaires en charge de la sécurité et reste vigilant.

Le SNUipp-FSU souhaite que chaque situation soit prise au sérieux et traitée avec célérité et efficacité au niveau de la circonscription, ce qui n’est hélas pas toujours les cas.

Trop souvent, ce sont les représentants des personnels, sollicités par les collègues en souffrance, qui alertent la direction académique sur à la gravité de la situation et parfois il est déjà bien tard.

Le SNUipp-FSU est demandeur de formations pour faire face à ces situations de violence et aussi pour parvenir, quand c’est possible à les neutraliser dans l’œuf.

L’IA est très conscient des difficultés rencontrées par les enseignants dans l’exercice de leur métier et assure qu’il mettra tout en œuvre dès que la situation l’exige.

(lire l’article sur le CHSCT et l’Edito dans la « Marne enseignante » à paraître, envoyée à tous les personnels)

Gestion des ressources humaines

Le SNUipp-FSU est conscient des contraintes liées à la gestion des personnels et que chaque enseignant ne peut pas être nommé où il le désire ni sur la nature de poste souhaitée. Tout cela est très dépendant du barème, donc de l’ancienneté dans le métier.

Cependant, il est nécessaire de venir en aide très rapidement aux collègues qui rencontrent des difficultés majeures. On ne peut pas se satisfaire de la réponse suivante : « mettez-vous en congé maladie ! ».

Les collègues doivent , dans la mesure où leur état de santé le permet, pouvoir rapidement retrouver le chemin de l’école.

Nous avons demandé la création d’un « groupe ressources humaines », hors positionnement hiérarchique, auquel les représentants des personnels seraient associés.

L’IA a dit vouloir réfléchir sérieusement à notre proposition.

Nouvelle circulaire « gestion des autorisations d’absence »

Nous avons été interpelés par de nombreux collègues inquiets de la nouvelles circulaire « gestion des autorisations d’absence ».

Désormais, les demandes figurant dans la case « autres autorisations d’absences » (convenances personnelles, RV médicaux non obligatoires) ne pourraient plus être accordées qu’à titre exceptionnel (normal) et sans traitement (pas normal !).

Nous lui avons demandé d’apprécier chaque situation, de quelque nature qu’elle soit, et de continuer à accepter des demandes "avec traitement".

L’IA a rappelé les textes nationaux, d’où découle sa circulaire, et dit qu’il faut en faire une lecture humaine. La règle est « exceptionnel et sans traitement ». Il compte cependant rester attentif et bienveillant aux demandes d’ordre médical principalement (sans exclure les autres) qu’il pourra continuer à accorder avec traitement.

Le SNUipp-FSU sera très vigilant sur ce point. N’hésitez surtout pas à nous contacter.

Indemnités des PES :

Lire l’article sur notre site

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |