Retour accueil

Vous êtes actuellement : Commissions  / CTSD (carte scolaire ...) 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Compte rendu du CTSD du 24 novembre (bilan de rentrée)

lundi 27 novembre 2017

Le comité technique de suivi départemental s’est réuni le vendredi 24 novembre afin de présenter le bilan de rentrée dans les écoles et collèges de la Marne.

Dans sa déclaration préalable, le SNUipp-FSU a attiré l’attention de l’IA sur les conséquences de la politique budgétaire du gouvernement, sur la réalité des CP à 12 quant à la gestion des personnels, et sur le nouveau quotidien des directeurs.trices (et leurs équipes) sans les EVS.

Lire la déclaration.

Bilan de rentrée.

Ce bilan de rentrée n’est pas celui que l’on aurait pu escompter suite au CDEN du mois de mars, en effet il résulte des nouvelles consignes ministérielles.

  • 43 CP dédoublés dans les REP+, 470 élèves concernés.
  • Assouplissement des rythmes scolaires (20% des communes de la Marne sont passées aux 4 jours).
  • 17dispositifs "moins de 3 ans" et classes passerelles.
  • 27 ouvertures de classes dont 8 en maternelle, 17 en élémentaire et 2 ULIS.

Effectifs à la rentrée.

Dans la Marne, on attendait une baisse du nombre d’enfants d’environ 125. On compte en réalité 500 élèves en moins à la rentrée dans le département !

Cette tendance est générale dans l’académie avec une perte cette année de 1 700 élèves sur l’ensemble des 4 départements.

Regroupements pédagogiques.

Avec 185 RP, dont seulement 20 isolés, la Marne est au-dessus de la moyenne nationale. On arrive à un niveau qui permet de dire que le réseau d’école dans le département tend à se stabiliser.

Pour rappel : on ferme une école quand il y a moins de 15 élèves à moins de 3 km.

Carte scolaire.

L’IA souhaite une carte scolaire équilibrée tenant compte de tous les paramètres.

Le SNUipp-FSU rappelle qu’à la rentrée, il doit y avoir mise en place des CP à 12 en REP et des CE1 dédoublés en REP+ !

L’an passé, le coût du dédoublement des CP a été de 8 postes. Cela s’est fait au détriment des moyens de remplacement, des postes de PDMQDC et des possibles ouvertures de classes.

On ne cache pas notre forte inquiétude concernant les conditions de la prochaine carte scolaire.

Une attention particulière sera portée sur les écoles avec une ULIS, d’autant qu’il n’y aura plus d’EVS !

L’équipe du SNUipp-FSU suivra avec attention les situations des écoles dont elle aura les informations : pensez à remplir l’enquête carte scolaire qui a été envoyée par mail dans toutes les école début novembre.

Information qui ne sera pas sans effet sur la prochaine carte scolaire : la moitié des pertes d’effectifs s’est faite dans les grandes villes !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |