Retour accueil

Vous êtes actuellement : annonces 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

CAPD classe exceptionnelle du 10 avril

mardi 10 avril 2018

Ce mardi 10 avril s’est tenue la première CAPD « classe exceptionnelle ».

C’était une commission très particulière car les représentantes des personnels hors classe (sièges détenus par le SNUipp-FSU 51), seules habilitées à siéger, n’étaient pas autorisées à participer en raison de leur inscription au tableau d’avancement…

Ce sont donc deux collègues PE hors classe, tirées au sort, qui ont représenté l’ensemble des personnels.

Le SNUipp-FSU 51 avait demandé et obtenu d’être représenté par l’intermédiaire de 2 experts pour pouvoir s’exprimer. Le SE-UNSA était aussi représenté.

Les experts du SNUipp-FSU et du SE-UNSA ont regretté de ne pas avoir pu disposer des documents préparatoires en amont de la commission.

Cela dépendait de la seule volonté de l’IA, bien frileux sur ce point.

Les collègues, tirées au sort, avaient les documents, mais ont regretté de ne pas avoir un minimum de formation préalable pour exercer leur rôle de commissaire paritaire d’un jour.

Le DASEN a répondu que l’on ferait mieux la prochaine fois.

Cette CAPD avait lieu au titre de l’année 2017, une nouvelle CAPD aura lieu en juin au titre de l’année 2018.

Les collègues non promus pourront de nouveau candidater au titre du vivier 1.

Une circulaire départementale doit paraître très rapidement, la clôture des candidatures étant fixée au 25 avril !

Les avis du DASEN pourront alors être modifiés, ce qui est cependant peu probable.

Le SNUipp-FSU 51 a informé les collègues syndiqués ainsi que tous les collègues qui nous avaient demandé de suivre leur situation.

Nous ne publierons pas les résultats individuels, l’ensemble des collègues n’ayant pas été informé par l’administration (dans les 3 jours qui suivent la CAPD, réglementairement).

Nous informerons chaque collègue qui nous appellera pour connaître le résultat le concernant.

Répartition du contingent départemental

Les DASEN ont une certaine liberté pour la répartition des promus dans l’un et l’autre des viviers.

La seule contrainte est que le vivier 2 ne peut accueillir au maximum que 20 % des promotions.

Avec un contingent départemental de 54 promotions possibles, le DASEN a décidé de promouvoir 46 collègues dans le premier vivier et 8 dans le second.

147 collègues étaient promouvables.

Sur les 147, 135 l’étaient au titre du vivier 1, 28 au titre du vivier 2 dont 16 éligibles des 2 côtés.

Sur les 28 promouvables au vivier 2, 8 avaient déjà été promus au titre du vivier 1.

Equilibre hommes/femmes

Le SNUipp-FSU 51 se félicite de la prise en compte, comme nous l’avions demandé, de la représentativité hommes/femmes et non pas uniquement de la parité.

Au niveau national : 75% de femmes et 25% d’hommes

Au niveau du 51 : 82% de femmes et 18% d’hommes

Pour cette CAPD : 74% de femmes et 26% d’hommes promus pour le vivier 1 et 62,5% de femmes et 37,5% d’hommes pour le vivier 2.

Nous n’en sommes pas aux pourcentages qui existent dans notre département, mais Le vivier de départ, composé des collègues à la hors classe, était déjà nettement favorable aux hommes.

De plus, l’entrée du vivier 2 se faisant par le dernier échelon de la hors classe, le résultat n’est pas étonnant.

Classement

Les collègues ont été classés en fonction de l’appréciation littérale des IEN et de l’avis du DASEN transformé en points, ajoutés à l’ancienneté dans les échelons de la hors-classe également transformé en points selon un barème national.

Vivier 1

AVIS du DASEN 135 promouvables 46 promus
excellent 21 21
très satisfaisant 26 25
satisfaisant 84 0
insatisfaisant 4 0

Vivier 2

AVIS du DASEN 28 promouvables 8 promus
excellent 2 2
très satisfaisant 3 3
satisfaisant 13 3
insatisfaisant 2 0

Répartition par fonction

Au titre du vivier 1, la répartition des collègues promus par fonction est la suivante.

Education prioritaire : 7 (dont 1 coordonnatrice auprès du rectorat)

Direction d’école : 21

CPC : 8

PEMF : 8

Référent : 1

Enseignant détaché dans le supérieur : 1

Position du SNUipp-FSU

Les fonctions particulières des PE, conseillers pédagogiques ou directeurs, doivent bénéficier d’une revalorisation (et non en fin de carrière).

Pour autant, elle ne peut pas se faire au détriment des adjoints, qui ont eux aussi beaucoup de mérite et ne bénéficient pas de la reconnaissance qui leur est due.

De plus, beaucoup d’enseignants exercent dans des conditions difficiles, qui ne sont pas nécessairement réservées aux REP, avec des effectifs chargés, de la difficulté scolaire lourde, des élèves de plus en plus compliqués ou en situation de handicap…

Pour le SNUipp-FSU, nul besoin d’exercer une fonction particulière pour être exceptionnel.

L’enseignant qui, avec un travail de fourmi au quotidien, jamais médiatisé, jamais inscrit dans aucune page d’i-prof, s’échine à peaufiner année après année ses préparations, à penser des dispositifs pour ne laisser aucun élève sur le bord de la route, cet enseignant n’est pas moins exceptionnel que ses collègues promus.

Pourquoi se verrait-il alors exclu de la possibilité d’accéder à cette classe exceptionnelle ?

Le SNUipp-FSU est opposé au principe de la classe exceptionnelle qui introduit une nouvelle discrimination parmi les collègues.

Elle ne concernera qu’une petite partie des collègues (10% à terme, en 2023).

De plus il n’y a aucune transparence pour l’accès à ce grade du fait de l’importance de l’avis du DASEN.

Cette CAPD nous conforte dans cette opinion.

Il suffit de mettre un avis "très satisfaisant" pour booster le barème de 50 points par rapport à un avis "satisfaisant", ce qui permettra d’être promu.

Un avis "exceptionnel" l’augmentera de 100 points.

Les commentaires de l’IEN ne permettent pas le plus souvent de préjuger de l’avis du DASEN entre "satisfaisant et "très satisfaisant" et de nombreux collègues, au regard de l’avis de leur IEN, ont été étonnés de ne pas avoir un avis très satisfaisant.

Le SNUipp-FSU continuera de revendiquer l’avancement le plus rapide pour tous, permettant l’accès de tous au dernier échelon de la classe exceptionnelle.

Nous savons bien que l’immense majorité des collègues ne mesure pas son temps et son dévouement. Les PE méritent mieux !

Le SNUipp-FSU sera à leurs côtés pour le rappeler au Ministre !

Voir en ligne : Classe exceptionnelle : comment y accéder ?

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |