Retour accueil

Vous êtes actuellement : Carrière  / Mouvements  / mouvement 2018 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Campagne Hors-classe 2019

jeudi 23 mai 2019

Le SNUipp-FSU est intervenu et continue d’intervenir pour que la seule ancienneté générale des services (l’AGS qui comptabilise les années instits et les années PE) soit prise en compte.

La situation des ex instits a été au premier plan de nos revendications.

En effet, actuellement, c’est l’échelon détenu dans le corps des PE qui détermine le nombre de points pour l’établissement du barème et non l’AGS dans sa totalité.

Cela a pour conséquence de ne pas tenir compte dans le barème des années d’exercice en tant qu’instituteur, ce qui est profondément scandaleux !

ll ne suffit hélas pas de mener une bataille avec pugnacité pour la gagner, le ministère, condescendant, estimant que les anciens instituteurs ont déjà de la chance de profiter des grilles d’avancement PE sans avoir les diplômes de ces derniers !!!

Au niveau national, dans le cadre des discussions préalables à la publication de la note de service 2019, le SNUipp-FSU a cependant obtenu :

-  que la situation des personnels en fin de carrière fasse l’objet d’une attention particulière (situation des ex instits partant prochainement à la retraite).

-  que les critères de départage soient décidés en CAPD ; cela devrait permettre que l’AGS soit le premier critère de départage à barème égal.

Lors du groupe de travail, en réponse à la demande insistante du SNUipp-FSU concernant la possibilité de réviser les avis, le ministère a reconnu que dans des situations exceptionnelles, certains avis « à consolider » ou « satisfaisant » pouvaient évoluer quand la révision peut s’appuyer sur des éléments objectivables.

Il est évident qu’il va falloir insister lourdement auprès du DASEN pour obtenir cette possible révision.

Le SNUipp-FSU vous propose d’adresser au DASEN, avec copie à l’IEN, une demande de recours gracieux. (télécharger le modèle de courrier)

N’hésitez pas à ajouter tous les éléments ou arguments qui vous sembleront pertinents.

Au niveau départemental, nous porterons l’ensemble de ces revendications lors de l’audience que doit nous accorder le directeur académique et, bien sûr, lors de la CAPD « hors-classe » du 4 juillet 2019.

Nous demanderons au directeur académique qu’il agisse, avec le peu de leviers dont il dispose, pour favoriser le passage à la hors-classe des collègues qui sont proche de l’ouverture de leur droit au départ à la retraite.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |