Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Canicule : des mesures urgentes à prendre.

jeudi 27 juin 2019

Depuis le début de la semaine, les équipes enseignantes affrontent les fortes chaleurs avec leurs élèves et les moyens du bord.

Les recommandations, datées, du ministère ne leur sont d’aucun secours car elles méconnaissent la réalité de bien des écoles, mal isolées, sans cour ombragée, peu de points d’eau ou sans rideaux. Le SNUipp-FSU, avec quatre autres syndicats et la FCPE demande des mesures urgentes, allant jusqu’à la fermeture d’école là où les équipes le jugent nécessaires.

Le courrier

Paris, le 26 juin 2019

Monsieur Jean-Michel BLANQUER Ministre de l’Éducation nationale 110 rue de Grenelle 75357 Paris Cedex 07

Monsieur le Ministre,

La quasi-totalité de la France métropolitaine est placée en « alerte canicule » jusqu’à la fin de la semaine.

Si l’ensemble de la communauté éducative a bien pris la mesure des recommandations ministérielles en la matière, malheureusement, pour la majorité des écoles, ces recommandations sont largement insuffisantes quand les locaux sont mal isolés, quand l’accès à l’eau est insuffisant au regard du nombre d’élèves, quand les baies vitrées couplées à une exposition des bâtiments plein sud ne possèdent aucun store ni rideau… La liste des facteurs, qui ne manqueront pas d’aggraver la situation, est malheureusement conséquente.

De plus, une alerte à la pollution aux particules fines va selon toute vraisemblance se rajouter à l’alerte canicule sur une bonne partie de notre territoire.

Nous vous demandons, avec les collectivités locales, d’assumer votre responsabilité face à ce genre de situation inquiétante. Ainsi, nous vous demandons de diffuser rapidement des consignes rappelant la possibilité de procéder partout où cela s’avère nécessaire, notamment là où les équipes enseignantes l’estiment indispensable, à la fermeture des écoles. Dans ce cas, il appartient aux municipalités d’organiser des accueils pour les enfants qui ne peuvent être pris en charge dans leurs familles.

Il y urgence afin que chacun puisse s’organiser.

Enfin, il s’agit également de tirer les leçons de l’expérience actuelle pour anticiper au mieux les incidences des évolutions climatiques tant sur les élèves que les personnels, mais aussi pour envisager les mesures à prendre pour les bâtiments. C’est pourquoi, nous souhaitons être associés aux réflexions qui sont ou seront menées par vos services.

Nous comptons sur votre compréhension et nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, en l’expression de nos respectueuses salutations.

Francette POPINEAU, co-secrétaire générale du SNUipp-FSU,

Patrick DESIRÉ, secrétaire général de CGT Éduc’Action C

Carla DUGAULT, co-présidente de la FCPE

Stéphane CROCHET, secrétaire général du SE-UNSA

Catherine NAVE-BEKHTI, secrétaire générale du SGEN-CFDT

Fatna SEGHROUCHNI, co-secrétaire fédérale de SUD-Éducation

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |