Retour accueil

Vous êtes actuellement : Début de carrière  / PES 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

PES , Covid et titularisation ?

vendredi 10 avril 2020

Chaque année, les professeurs des écoles stagiaires attendent impatiemment pour être titularisés.

La situation actuelle pose de véritables interrogations.

Les stagiaires et une formation initiale d’un an

Actuellement, les stagiaires sont en situation de télétravail, assurent la continuité pédagogique et des présences dans les écoles pour l’accueil des enfants de personnels soignants. A ce titre, ils sont déjà, comme l’ensemble de nos collègues, fortement mobilisés.

Un complément de formation sur temps de travail l’an prochain pourrait leur être demandé afin de compléter leur formation initiale mais cela serait envisageable dans le seul soucis d’accompagnement mais il ne faudrait pas que cela entraîne du stress ou de la surcharge de travail.

D’après l’administration, une attention particulière sera accordée à la formation des T1.

Formation INSPE

Le président de l’université de Reims a indiqué qu’il n’y aurait plus de cours universitaire en présentiel jusqu’à la fin de l’année scolaire.

Est-ce qu’une forme de continuité formation initiale à distance a été mise en place ?

Si oui, est-ce que cela concerne tous les profils (DU, M2) ?

Pour le SNUipp-FSU, des évaluations sur des cours à distance seraient totalement inenvisageables étant donné l’iniquité que cela entraînerait compte-tenu des différents accès au numérique.

Validation du Master

Qu’en est-il des UE non évaluées et du rendu des mémoires si les soutenances en présentiel sont repoussées voire annulées ?

Il semblerait que des aménagements soient prévus pour la finalisation du mémoire et pour la soutenance.

Affaire à suivre...

Visites

Certains stagiaires doivent encore avoir des visites de tuteurs ou d’inspecteurs.

Qu’en est-il si la reprise tardive ne permet pas leur tenue ?

L’administration a indiqué que les situations seront traitées avec bienveillance et normalement, cela ne devrait pas être défavorable aux stagiaires.

De la bienveillance pour les titularisations

En cette période complexe, les stagiaires, comme l’ensemble des enseignants, font preuve d’un engagement et d’une adaptabilité reconnus par le ministre Blanquer.

Si, d’ordinaire, l’entrée dans le métier des jeunes enseignants n’est jamais aisée, on comprend bien la complexité induite par la situation actuelle.

C’est pourquoi l’administration devra faire preuve de bienveillance, d’aménagement, de souplesse afin de permettre le plus grand nombre de titularisations.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |