Retour accueil

Vous êtes actuellement : Carrière  / Mouvements  / Mouvement 2020 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Non brassage et répartition des élèves en cas de non remplacement

vendredi 25 septembre 2020

Dans le cadre du respect du protocole sanitaire concernant le brassage des élèves, la problématique liée au non remplacement potentiel d’un collègue absent et à la répartition de ses élèves dans les autres classes d’une école est un sujet prégnant pour les équipes des écoles et, tout particulièrement, pour les directrices et directeurs.

Vous trouverez ci-dessous le courrier que le SNUipp-FSU 51 vient d’adresser au DASEN de la Marne.

Reims, le 25 septembre 2020

Eric THOMINOT Co-secrétaire départemental du SNUipp-FSU 51

Irène DEJARDIN Co-secrétaire départementale du SNUipp-FSU 51

à

Monsieur le Directeur académique des services départementaux de l’Education nationale de la Marne

Monsieur le Directeur académique,

Le protocole sanitaire des écoles et établissements scolaires, mis à jour le 1er septembre 2020, précise que « La limitation du brassage entre groupes d’élèves (classes, groupes de classes ou niveaux) n’est pas obligatoire. Toutefois, les écoles et établissements scolaires organisent le déroulement de la journée et des activités scolaires pour limiter, dans la mesure du possible, les regroupements et les croisements importants de groupes. »

Deux jours avant la prérentrée, des recommandations ministérielles précisaient « qu’il faut appliquer strictement les mesures visant à limiter le brassage » ce qui modifiait sensiblement l’interprétation de la consigne précédente et ne clarifiait pas le message dont nos collègues, directeurs et adjoints, étaient destinataires.

Lors du comité des directeurs, réuni le jeudi 17 septembre, la question de la répartition des élèves dans les autres classes d’une école, dans le cas de figure d’un enseignant absent et non remplacé, vous a été posée.

La problématique liée au brassage des élèves prend bien évidemment ici tout son sens.

Vous auriez répondu que tous les enseignants seraient remplacés en prenant, si cela s’avérait nécessaire, des moyens de remplacement sur la brigade formation continue.

Vous semblez donc considérer, à juste titre, que la répartition des élèves dans les autres classes est à éviter.

Or, depuis quelques années, la situation du remplacement dans notre département est particulièrement sous tension et un grand nombre de collègues ne sont pas remplacés en cas d’absence.

Votre prédécesseur, conscient de la situation désastreuse du remplacement dans notre département, avait prévu une augmentation du nombre de remplaçants lors de la carte scolaire 2019.

L’insuffisance de notre dotation départementale ne l’a pas rendue possible.

Par conséquent, le SNUipp-FSU émet les plus grands doutes sur le fait que tous nos collègues puissent être remplacés en cas d’absence, notamment pendant la période hivernale.

L’éventualité de devoir répartir les élèves dans les autres classes de leur école suscite de légitimes interrogations et inquiétudes chez nos collègues directeurs et adjoints.

Nous souhaiterions, Monsieur le Directeur académique, que vous clarifiiez cette problématique, au moyen d’une circulaire par exemple, pour que nos collègues chargés d’une direction ne se retrouvent pas dans des situations qui pourraient s’avérer préjudiciables pour eux concernant l’engagement de leur responsabilité dans la période à venir.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Directeur académique, en l’expression de nos respectueuses salutations.

Eric THOMINOT Co-secrétaire départemental

Irène DEJARDIN Co-secrétaire départementale

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |