Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

RASED : mort annoncée.

mercredi 22 octobre 2008

Après l’annonce brutale de la fermeture de 3 000 postes spécialisés E et G , et avant même que le budget soit voté, les inspecteurs d’académie ont d’ores et déjà reçu des consignes pour supprimer ces postes dans les départements. La Marne compte 53 postes G et 93 postes E, dont un tiers seront concernés.

Il s’agit de repérer dans les écoles, les postes d’enseignants partant en retraite ou occupés à titre provisoire et de les flécher. Ces postes seront liés, outre la gestion habituelle de la classe, à une mission d’aide et de conseil relative à la gestion de la difficulté scolaire auprès des autres enseignants de l’école. Dans ce cas, et dans ce cas seulement, les enseignants spécialisés continueront de percevoir leurs indemnités spécifiques.

Le ministère, dans la continuité du mépris qu’il affiche vis à vis des enseignants, va jusqu’à proposer des formations complémentaires (certainement au rabais), pour les maîtres E et G qui postuleraient sur des Clis, des Segpa, des établissements du secteur médico- social.

Il ne s’agit donc pas d’une « sédentarisation » des RASED comme l’a prétendu le ministre mais bien d’une suppression pure et simple d’un tiers du dispositif et de 150 000 élèves privés de l’aide dont ils ont besoin. Et ce n’est qu’un début puisque d’ici 3 ans, c’est la disparition pure et simple des Rased qui est orchestrée !

Si certains y croyaient encore, il est plus que temps qu’ils ouvrent les yeux et se rendent à l’évidence. Ce gouvernement n’a jamais eu l’intention de mettre en place un dispositif pour aider ceux qui en avaient le plus besoin, encore moins de « diviser l’échec scolaire par trois en cinq ans ». Les mesures prises vont à l’encontre des besoins de nos élèves et mettent en péril le service public d’éducation.

Le succès de la manifestation nationale du 19 octobre, le nombre toujours croissant de signatures pour la pétition « Sauvons les Rased » ( 30 000 à ce jour) sont les premières étapes de la mobilisation.

Mais d’autres actions seront nécessaires pour faire reculer ce gouvernement.

Restons mobilisés et continuons à exiger la levée de cette mesure inacceptable pour les enseignants, les élèves et leurs parents.

Signez la pétition unitaire en ligne

Modèle de délibération conseil d’école

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |