Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Mouvement 2009 : grandes inquiétudes

lundi 9 mars 2009

MOUVEMENT 2009, du nouveau… plutôt inquiétant !

La note de service parue au BO du 6 novembre 2008 sur la mobilité des enseignants donne des instructions pour les permutations nationales et, nouveauté, pour les mouvements départementaux. Elle n’a fait, au niveau national, l’objet d’aucune réelle concertation et a été présentée aux organisations syndicales quasiment finalisée.

Elle affiche clairement la volonté du Ministre de réduire le rôle des représentants du personnel en réduisant le nombre de CAPD et, notamment, en supprimant la CAPD de seconde phase du mouvement fin juin.

En effet, en 2009, les affectations des collègues restés sans poste à l’issue de la première phase seront faites par l’administration départementale hors CAPD. Que les délégués du personnel puissent garantir la transparence et veiller au respect de l’équité est aujourd’hui insupportable pour le ministère. Sans que l’on puisse accuser l’administration départementale de vouloir contourner le paritarisme, force est de constater que le ministère contribue à jeter le doute sur la régularité et l’équité des nominations qui seront effectuées dans le cadre de la seconde phase du mouvement.

Le paritarisme a toujours bien fonctionné dans la Marne, dans une atmosphère de concertation et de respect mutuel. Nous n’avions nul besoin que le ministère vienne nous imposer un diktat. En effet, cette note de service fixe un cadre contraignant aux Inspecteurs d’Académie concernant l’organisation des opérations du mouvement. Néanmoins, une certaine marge de manœuvre leur est laissée. Nous avons pu obtenir lors des deux groupes de travail réunis par l’IA certaines avancées significatives et nous continuons à essayer de nous faire entendre. L’essentiel de cette note de service néfaste perdure cependant.

Dorénavant, une seule fiche de vœux rédigée par voie télématique entre le 23 mars et le 7 avril sera utilisée pour les nominations au cours des différentes phases du mouvement. Les possibilités d’exprimer clairement ses choix et ses priorités seront ainsi considérablement réduites et les risques d’obtenir une affectation non souhaitée, voire injustifiée, augmentés principalement pour les collègues nommés actuellement à titre provisoire.

D’autres mesures relatives au caractère "purement indicatif" du barème, à la possibilité d’être affecté sur des postes exigeant aujourd’hui une qualification à partir d’un simple entretien, aux affectations protégées pour les néo titulaires ou aux modalités d’affectation discutables sur les postes composés ne font que renforcer nos inquiétudes.

Nous vous invitons à nous rencontrer pour vous informer plus amplement, débattre avec vous et ainsi nous faire les porte-paroles de vos remarques et revendications auprès de l’Inspectrice d’Académie lors des réunions d’informations syndicales.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |