Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Budget 2011 : le ministère ouvre la chasse aux postes

lundi 31 mai 2010

Le ministère vient de faire parvenir aux Recteurs un document qui énumère les différentes mesures qui permettront de supprimer 16 000 postes dans l’Education nationale à la rentrée 2011.

Quelques extraits de ce document qui démontrent la volonté du ministère de démanteler le service public d’Eduaction et qui démontrent également sa "considération" pour les enseignants des écoles.

Augmentation de la taille des classes :

Relèvement des seuils d’ouverture et de fermeture de classe pour augmenter la taille moyenne des classes : l’objectif chiffré est une remontée de 0,6 ou 0,7 élèves par classe, ce qui représente 6000 à 7000 postes. Le ministère compte y parvenir en augmentant la taille des écoles (fusion), en augmentant les seuils d’ouverture et en prenant en compte des entités plus larges que les écoles (exemple : nombre d’élèves à l’échelle d’une commune).

Réduction du besoin de remplacement :

- réduction du besoin de remplacement Organisation autant que possible de la formation en dehors du temps de travail : La formation continue est la principale variable d’ajustement du remplacement. Il est envisagé de développer des sessions de formation en dehors du temps scolaire (le mercredi après-midi) ou pendant les vacances scolaires
- ouverture du vivier de remplacement Modification du système de remplacement avec examen du recours aux non titulaires pour les remplacements courts. Est évoqué le recours systématique à des non-titulaires et des vacataires pour assurer les remplacements de courte durée ou pour faire face aux pics d’absences. Des objectifs chiffrés sont donnés : 80 % de non-titulaires pour des remplacements de moins de 2 jours ; 50 % de 3 à 5 jours ; 25 % entre 6 et 10 jours.

Baisse de la scolarisation à 2 ans

Poursuite de la baisse de scolarisation des deux ans là où le taux dépasse le taux moyen nationales : Peu de marges. Il n’y a plus que 11,6 % d’enfants de moins de 3 ans scolarisés dans le public et la baisse tendancielle de ce taux est déjà inscrite dans les prévisions d’effectifs. Il est demandé de ne pas tenir compte du nombre de moins de 3 ans scolarisés dans la détermination des seuils d’ouverture. Lorsque les départements n’utilisent plus de seuils d’ouverture en maternelle, le ministère fixe les seuils suivants : 27 élèves en éducation prioritaire, 32 hors éducation prioritaire

Sédentarisation des enseignants « hors classe » :

Enseignement spécialisé – RASED : plusieurs scénarios sont avancés
-  suppression des seuls maîtres G (non-remplacement des départs en retraite et affectation en classe) et poursuite de la politique de sédentarisation des maîtres E dans les écoles où la difficulté scolaire se manifeste le plus (sans économie) ;
-  suppression des maîtres G et des maîtres E ; pour ces derniers, il convient d’estimer quel est le besoin de maîtres E maintenus en « surnuméraires » dans les écoles, voire dans des structures ad hoc (milieu rural par exemple) ;
-  un troisième scénario intègre, en plus du scénario précédent, la mise en extinction des psychologues scolaires.

Coordination/animation pédagogique :

S’agissant des autres enseignants n’assurant pas la responsabilité d’une classe, conseillers pédagogiques ou « faisant fonction », personnels assurant des fonctions d’animation, de soutien et de coordination pédagogiques ou des fonctions administratives, postes dits « exceptionnels », les « taux d’encadrement » sont très variables et ne correspondent pas nécessairement aux caractéristiques territoriales et structurelles. Des marges d’optimisation existent et doivent être mises en œuvre.

Intervenants extérieurs/assistants de langue

Il y a 1 059 emplois d’assistants étrangers et 1475,5 emplois d’intervenants extérieurs. Le ministère envisage de supprimer environ un millier d’emplois.

lire le communiqué du SNUipp

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |