Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Près de 9000 postes supprimés : l’école primaire asphyxiée

vendredi 1er octobre 2010

La répartition, annoncée par le ministère, des 16 000 suppressions de postes pour la rentrée 2011 va se traduire par une véritable hémorragie pour les écoles : moins 9 000 pour le premier degré, moins 4 800 pour le second degré, moins 1 600 pour le privé, moins 600 pour les administratifs.

Alors qu’à la rentrée prochaine, les écoles maternelles et élémentaires attendent encore 1500 d’élèves supplémentaires, le ministre annonce 9000 suppressions de postes dans le premier degré.

C’est un tournant historique qui va aboutir à une véritable asphyxie de l’école !

Car, après un appauvrissement progressif de l’école, ces nouvelles suppressions vont se traduire par des fermetures de postes classes. Maternelle, formation, RASED, éducation prioritaire, effectifs par classe... ce sont tous les leviers susceptibles de favoriser la réussite de tous les élèves qui vont en subir les conséquences.

Tous les rapports récents font état d’un sous investissement chronique pour l’école primaire en France. En faisant le choix d’aggraver cette situation, le ministère ne rendra pas l’école plus juste ni plus efficace. Il tendra, au contraire, à rendre encore plus criantes les inégalités.

Pour le SNUipp cette politique est inacceptable. Il engage les enseignants à se mobiliser fortement les 2 et 12 octobre prochains et dans les initiatives locales et nationale à venir. Il se tourne vers toutes les organisations pour des réponses unitaires à ces choix désastreux.

Communiqué de presse du SNUipp du 30 septembre 2010

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |