Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions  


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

grève du 10 février : lettre aux parents

jeudi 3 février 2011

Lettre adaptable à la situation de chaque école.

Lettre aux parents

Le 10 février, suite à l’appel de la FSU, nous serons [ou : je serai / ou : des enseignant(e)s de notre école seront] en grève pour manifester contre le Budget de l’Éducation Nationale et ses conséquences directes : des suppressions de postes massives dans les établissements et les écoles.

Dans le primaire, ce sont 9000 postes en moins à la rentrée 2011, alors que plus de 8000 élèves sont attendus pour cette même rentrée : enseignants spécialisés, maternelle, remplacements, etc…, la chasse aux « gisements d’emplois » est ouverte ! Mais aussi augmentation des effectifs par classe, fin de la scolarisation des 2 ans : tout est bon pour fermer des classes !

Les directeurs d’école et les EVS sont également les premières victimes de ces coupes aveugles dans le budget car dans de nombreux endroits, l’aide administrative à la direction d’école n’est pas renouvelée et parfois, le temps de décharge accordé aux directeurs pour le fonctionnement de l’école est revu à la baisse…

Dans notre département, ce seront 32 emplois d’enseignants qui seront supprimés (ainsi que 5 emplois d’intervenants langue) à la rentrée prochaine, avec pour conséquences de très nombreuses fermetures : soit environ 70 à 80 classes !

Paragraphe à mettre ou non (ou adapter) en fonction de la situation de votre école :

[Notre école est directement concernée par ces mesures ! Alors que les inscriptions ne sont pas faites et que les prévisions nous portent déjà à … élèves de moyenne, nous sommes susceptibles d’avoir une classe fermée à la rentrée prochaine ! Ce qui aurait pour conséquence des effectifs de … élèves en moyenne et la perte de son poste pour un(e) de nos collègues. Que dire des conditions de travail dans ce contexte ?!...]

Supprimer des postes, c’est remettre en cause la qualité de l’éducation et la réussite de tous les élèves !

D’une manière générale, nous, enseignant(e)s, pensons qu’aujourd’hui, cet investissement d’avenir qu’est l’École n’est pas traité comme il le mérite. Alors que les autre pays européens (souvent pris comme référence par nos gouvernants) font le choix d’investir dans l’Éducation comme moyen de sortir de la crise, notre pays ne cesse de baisser la part de ses richesses consacrée à l’éducation : c’est l’OCDE qui relève que l’investissement de la France dans le primaire est de 15% inférieur à celui des pays membres.

Aujourd’hui, c’est l’avenir de l’École de la réussite de tous qui est remis en question, c’est l’École de vos enfants qui est menacée ! Nous alertons l’opinion publique, nous VOUS alertons car nous refusons l’affaiblissement de l’École.

C’est pourquoi un rassemblement est prévu devant le Rectorat, le jeudi 10 février 2011 à 14h

En tant que parents d’élèves, vous avez la possibilité de manifester vous aussi et défendre l’avenir de vos enfants : rejoignez les manifestants devant le Rectorat !

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |