Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actualités 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Carte scolaire de rentrée : des écoles sur le gril pendant toutes les vacances !

lundi 9 mai 2011

Suite à la réception d’une lettre de l’inspectrice d’académie ayant pour objet la préparation de la rentrée scolaire 2011, plusieurs écoles nous ont fait part de leurs inquiétudes voire de leur colère. Le SNUipp partage l’irritation et les interrogations des collègues. Lire la suite

Dans cette lettre adressée à plusieurs dizaines d’écoles, l’inspectrice d’académie dit en substance qu’au regard des effectifs prévisionnels, elle aurait pu procéder à une fermeture à la rentrée. Extraits de la lettre : « Je n’ai pas prononcé cette fermeture par souci de ne pas perturber l’organisation de l’école et la situation des enseignants à la rentrée ».

Qui peut croire à cette argumentation ? Nous savons tous que notre département doit rendre 37 postes à la rentrée 2011. A l’issue des commissions de consultation (CTPD, CDEN) le solde des ouvertures et des fermetures est de moins 53 postes . Il reste donc une petite marge (environ 16 postes) à l’inspectrice d’académie pour procéder à des réouvertures, à des ouvertures d’ici la rentrée de septembre. L’inspectrice d’académie serait elle tentée de rendre plus de postes au ministère que le nombre demandé ? Nous n’osons le penser.

Alors quel est le véritable objet de cette lettre ? Mettre la pression sur ces équipes ? il semble que cela soit réussi au regard des remontées des écoles mais aussi du souhait de plusieurs collègues de participer au mouvement afin d’éviter une affectation aléatoire en septembre.

De plus, l’inspectrice d’académie poursuit en informant l’école que « le poste laissé à disposition des équipes ne doit pas être tenu pour acquis ». Ce qui laisse donc bien entendre la possibilité de fermer à la rentrée de septembre 2011. Dans ce cas que devient « le souci (bien légitime ndlr) de ne pas perturber l’organisation de l’école et la situation des enseignants à la rentrée » exprimé par l’IA dans sa phrase précédente. Que doivent faire les équipes ? une répartition sur une classe de moins avec des cours à plusieurs niveaux, ne pas procéder aux commandes de fournitures, de livres ? Informer les parents ?

A la lecture de cette lettre, il semble que l’administration considère les moyens alloués aux écoles comme largement suffisants voire exorbitants dans certaines écoles. Ce qui ne correspond pas aux conclusions de nombreux rapports récemment parus qui font état d’un taux encadrement très inférieur dans les écoles primaires françaises par rapport aux autres pays européens.

Le SNUipp a sollicité l’inspectrice d’académie ce lundi pour connaître le sens et l’objectif de cette lettre. Nous vous informerons des réponses obtenues.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |