Retour accueil

Vous êtes actuellement : Actions  


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail envoyer par mail suivre la vie du site syndiquer le forum

Plan d’austérité : Refusons la rigueur , manifestations et grève le 11 ocotobre

vendredi 30 septembre 2011

Les organisations syndicales FSU, CGT, CFDT, UNSA, Solidaires ont décidé d’une mobilisation interprofessionnelle nationale le 11 octobre 2011. Elles dénoncent le caractère injuste et inéquitable du nouveau plan d’autérité du premier ministres qui repose essentiellement sur les salariés et retraités sans mettre réellement à contribution les hauts revenus. Dans la Marne..

Dans la Marne les organisations FSU, CGT, CFDT, UNSA et Solidaires appellent les salariés du privé et du public, les privés d’emploi, les retraités à manifester massivement dans les principales villes du département à 10h00.

C’est maintenant qu’il faut bouger

Pour exprimer massivement notre mécontentement, faisons tous ensemble du 11 octobre, dans la Marne, une grande journée de grève et de manifestation

Rassemblement le 11 octobre à 10h

- Châlons devant la Maison des syndicats
- Epernay devant la Bourse du Travail
- Reims devant la Maison des syndicats
- Vitry le François place d’Armes


L’intervention des salariés, des retraités et des chômeurs est indispensable pour peser sur le gouvernement, le patronat, les débats parlementaires en cours et à venir


Sans mobilisations, ce qui nous attend :

L’austérité s’avère moins forte en France que dans d’autres pays moins combatifs. Mais en regardant au-delà des frontières, nous voyons ce qui nous arriverait si nous nous laissions faire :
- toujours plus de privatisations
- de suppressions de postes dans les services publics,
- nouveaux reports de l’âge de départ à la retraite
- baisse des pensions,
- baisse des remboursements de l’assurance maladie,
- baisse du pouvoir d’achat et même des salaires,
- réduction de l’indemnisation des chômeurs,
- abandon des mesures favorables à l’environnement,
- étranglement financier des associations,
- mesures contre les étrangers...

Tout cela dans une logique de récession de l’économie, et donc d’une nouvelle réduction des recettes fiscales, qui alimentera encore les déficits publics, amenant ainsi à de nouveaux tours de vis présentés encore comme inéluctables.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |