Retour accueil

Vous êtes actuellement : Commissions  / CTSD (carte scolaire ...) 


Compte rendu CTSD du 20 février

jeudi 20 février 2014

Rentrée 2014 : Suite à la demande du SNUipp, la directrice académique nous a confirmé que les seuils d’ouverture et de fermeture ne seraient pas modifiés, au regard de la dotation dont bénéficie notre département. Elle nous a ensuite exposé les priorités qu’elle comptait mettre en œuvre pour la rentrée 2014 :

- Renforcer l ’accueil des moins de 3 ans en éducation prioritaire. Le SNUipp a fait remarquer que le taux actuel de 39% de scolarisation en éducation prioritaire correspondait, il y a 10 ans, au taux départemental pour les moins de 3 ans.

- Déployer le dispositif "plus de maîtres que de classes" La dasen a reconnu la faiblesse des moyens actuels (2 postes) et envisage la création d’au moins 10 postes. Un appel à projet va avoir lieu en direction des écoles de l’éducation prioritaire. La dasen envisage d’élargir l’offre à certaines écoles CUCS 3. Le SNUipp a rappelé que l’obtention d’un poste " maître supplémentaire" ne devait pas être liée à la suppression d’un poste dans une école, même s’il peut y avoir concomitance.

- Renforcer les moyens de l’Éducation prioritaire : les écoles des réseaux REP+ bénéficieront, à la rentrée 2014, de 9 jours de décharge.
- Redéployer les moyens RASED : La directrice académique se propose de réimplanter quelques postes de maîtres E dans le département.

- Lors de l’arbitrage sur les ouvertures et fermetures, la dasen sera attentive à éviter les classes à 4 niveaux dans les écoles concernées.

- Augmenter le nombre de titulaires remplaçants du département : BD ou ZIL ? Nous avons fait remarquer que la situation était critique, voire catastrophique dans certaines circonscriptions.

- La Directrice académique s’engage à réduire les propositions d’ouvertures conditionnelles. Le SNUipp se félicite de cette décision qui permettra aux équipes de préparer la rentrée dans les meilleures conditions.

- Au regard des besoins, des ouvertures de CLIS seront envisagées.

Le SNUipp est intervenu sur les motifs et les problèmes engendrés par les fusions d’écoles. La directrice académique sera attentive à éviter, notamment, les GS/CP.

Réforme des Rythmes scolaires

Toutes les écoles de la Marne ont une proposition d’aménagement du temps scolaire :
- Pour 44% d’entre elles les propositions émanant du conseil d’école et de la commune sont identiques.
- pour 10%, seules les communes ont formulé des propositions.
- Pour 46%, seuls les conseils d’écoles ont formulé des propositions.

Le SNUipp a réaffirmé la nécessité que chaque conseil d’école ait une expression sur l’aménagement du temps scolaire. La Dasen a relancé les conseils d’écoles qui n’avaient pas fait de proposition.

Les horaires seront présentés lors du CDEN du 14 avril. L’avis des communes devra parvenir à la DSDEN pour le 5 mai. En cas de désaccord, la directrice académique tranchera.

Quelques chiffres : 80% des écoles du département ont mis en place une organisation avec des horaires identiques sur les 4 journées entières. 8% ont mis en place une organisation avec 1 ou plusieurs après midi plus court.

42% des organisations sont dérogatoires : des journées de plus de 5h30, des 1/2 journées de plus de 3h30... 12% ont mis en place des organisations intermédiaires.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |