Retour accueil

Vous êtes actuellement : Début de carrière  / PES 


Comité de suivi des jeunes enseignants du 4 juin 2020

vendredi 5 juin 2020

Le 4 juin 2020, le SNUipp-FSU a participé au comité de suivi des jeunes ensignants.

Ce comité s’est tenu le 4 juin en visio-conférence. Il était animé par Mme Fouquet, inspectrice de l’éducation nationale adjointe à l’inspecteur académique de la Marne, assistée de son CPC, M. Jeziorski et composé également de différents acteurs de la formation :

  • Madame Urbany, directrice adjointe de l’INPSE de Reims.
  • des conseillers pédagogiques de circonscription.
  • des tuteurs terrain (PEMF) et des directeurs d’école d’application.
  • des représentants du personnel.

Le but de ce comité de suivi est de suivre la formation des jeunes enseignants afin de la faire évoluer dans le bon sens.

L’ordre du jour portait sur ces points :

  • Bilan chiffré
  • Modalités de titularisation
  • CRPE 2020
  • Semaine de rentrée et Kit PES
  • Plan de formation pour l’an prochain des PES et des T1
  • Questions diverses

Quelques chiffres

  • 116 PES cette année
  • 2 PES ont été titularisés en cours d’année (ils avaient été prolongés)

A ce jour , il y a :

  • 2 démissions en cours
  • 1 PES en accompagnement renforcé
  • 4 PES en mis en alerte

Modalités de titularisation

La situation particulière actuelle rend très complexe la fin d’année des stagiaires qui attendent leur titularisation.

Le SNUipp-FSU l’évoquait déja début avril.

L’administration attendait un cadrage national pour préciser les modalités de titularisation.

Le calendrier

  • Avant le 11 juin, dépôt des rapports et des grilles d’évaluation des tuteurs.
  • Avant le 13 juin, dépôt des rapports d’évaluation et les grilles des compétences par les IEN.

Le SNUipp-FSU est intervenu indiquant que les stagiaires en alerte n’ont pu démontrer pleinement leur capacité d’évolution et qu’il serait pertinent que les inspecteurs puissent s’entretenir avec eux afin d’envisager, quand c’était possible, une levée de la mise en alerte.

L’administration a répondu qu’exceptée la situation des stagiaires susceptibles d’être licenciés, les inspections n’étaient pas obligatoires ...mais possibles.

Toutefois, les rapports d’inspection devront parvenir au jury académique avant le 13 juin, ce qui ne laisse pas beaucoup de temps.

Modalités pour le contrôle des connaissances à l’INSPE

Mme Urbany a indiqué que si le mémoire était un élément nécessaire pour la validation du master, il n’y aurait toutefois pas de soutenance.

Des adaptations pour les évaluations du semestre 4 sont prévues afin de pallier la suppression des sessions de rattrapage.

Le SNUipp-FSU comprend bien la nécessité d’adaptation mais s’interroge sur ces modalités d’adaptation et espère que l’absence de session de rattrapage n’entraînera pas une recrudescence des échecs au master.

Jury académique de titularisation

Le Jury académique se prononcera quant à la titularisation des stagiaires.

C’est en fonction de l’avis de l’IEN et du respect des conditions de titularisation (obtention du master) qu’il émettra un avis.

Suite à cela, la rectrice prendra sa décision.

Il y a quatre possibilités :

  • titularisation (la très grande majorité des stagiaires)
  • prolongation de plusieurs jours (PES étant absents plus de 36 jours)
  • renouvellement (quelques cas chaque année) (pas d’avis de titularisation de l’IEN et/ou non obtention du master )
  • licenciement (assez rare)

Avant d’émettre une décision, le jury académique peut convoquer des stagiaires s’il n’envisage pas une titularisation. Les entretiens sont prévus les 24, 25, 26 et 29 juin.

Quand les PES seront-ils informés de leur situation ?

Le Jury académique délibérera le 3 juillet mais il faudra attendre que la rectrice signe l’arrêté d’affectation et que les PES le reçoivent.

Le SNUipp-FSU a très fermement critiqué la gestion de la communication de l’administration sur ce point.

En effet, depuis 2016, nous dénonçons le fait que les stagiaires soient informés très tardivement (parfois fin août). La DSDEN a indiqué qu’elle alertera la secrétaire générale académique sur ce point.

Le SNUipp-FSU 51 restera vigilant.

CRPE 2020

La crise sanitaire a très fortement perturbée les modalités de passation du CRPE 2020.

Seules des épreuves écrites sont prévues pour l’admission des futurs candidats. Elles se dérouleront le 18 et le 19 juin.

Ainsi, pour la première fois, il n’y aura pas d’épreuves orales.

Pour les futurs lauréats 2020, un oral de titularisation en fin d’année est prévu. Quelles en seront les modalités et l’importance dans la titularisation des futurs stagiaires ? Cela reste à définir.

La semaine de rentrée des futurs PES

La semaine de rentrée des stagiaires risque d’être, elle-aussi, fortement modifiée avec la volonté d’éviter les grands rassemblements.

Il parait peu envisageable de réunir les nouveaux stagiaires en amphithéâtre. Les PES seront vraisemblablement réunis dans leur circonscription et peut-être à Canopé par petits groupes. Les discours de rentrée de la rectrice et de l’inspecteur d’académie pourraient se tenir en distanciel.

Kit de rentrée PES

Un groupe de travail s’est tenu pour réfléchir à l’élaboration d’un kit de rentrée afin que les futurs stagiaires aient des ressources, des pistes de réflexion...

Tout n’est pas arrêté concernant le support ou le contenu.

Les thèmes abordés seraient assez divers et complets :

  • Exemples de fiches de prep, cahier-journal, progressions, programmations, EDT.
  • gestion de classe
  • relations aux parents
  • cours multiples
  • ...

L’outil est très intéressant mais reste à voir quand et comment l’utiliser.

Plan de formation PES et T1

Compte-tenu de cette année particulière, l’administration indique qu’une attention particulière sera apportée aux T1 de l’année prochaine. Toutefois, l’organisation ne semble pas bien différente des autres années :

T1

  • une journée de formation rectorat/INSPE
  • Au moins deux visites de CPC
  • 18 heures d’animations pédagogiques

PES

  • une journée de formation en janvier
  • 9h d’animations pédagogiques

Questions diverses

Le SNUipp-FSU 51 a interrogé l’administration au sujet les indemnités de formation régies par le décret de juillet 2006 et calculées à partir du calendrier universitaire. Aucune réponse sur les modalités d’octroi n’a été apportée par l’administration.

Nous avons également demandé la possibilité de changer pour l’indemnité forfaitaire compte-tenu de la situation actuelle qui a entraîné beaucoup moins de jours à l’INSPE, aucune réponse non plus.

Le SNUipp-FSU 51 a demandé que des postes soient gardés pour les stagiaires renouvelés afin de leur permettre de ne pas se retrouver trop loin de chez eux sur leur nouvelle année de PES.

L’administration indique que la procédure ne permet pas d’affectation anticipée (les affectations étant faites avant les décisions de renouvellement) mais que dans la mesure du possible, ils prendront en compte les situations.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |